VIESVILLES

Même si le souhait premier était d’affirmer une architecture contemporaine, il était difficile d’envisager, dans le contexte rural, des volumes  alambiqués ou en total rupture avec l’environnement proche. Les maîtres de l’ouvrage voulant de plus pousser les performances énergétiques de leur maison jusqu’aux critères passifs, la sobriété et la compacité étaient de mises.

 

Le volume dessiné est donc un volume simple, sur plan rectangulaire, avec une toiture à deux versants. Pour éviter la lourdeur visuelle des proportions, le parti a été pris de scinder le volume en deux parties : la partie sous-bassement et la partie “hors-sol” (partie aérienne). Le but étant de minimiser l’impact visuel et d’affiner la partie aérienne, en donnant la sensation que cette dernière flotte au dessus du sous-bassement. Cette sensation est renforcée par le bandeau séparant les deux parties et dans lequel s’intègre les châssis et la porte d’entrée.

 

L’habitation est aménagée en demi-niveaux pour permettre de profiter au mieux de la déclivité du terrain. Une terrasse arrière à deux niveaux permet également d’offrir aux futurs occupants un espace de détente extérieur, en liaison avec le jardin, malgré la forte pente du terrain.

Le choix de l’ardoise de teinte naturelle utilisée en bardage, a pour but de créer un volume simple, discret mais parfaitement lisible et identifiable, tout en utilisant un matériau typique de l’architecture vernaculaire.

 

L’habitation propose en réponse un volume simple et sobre reprenant les codes habituellement utilisés dans l’architecture locale (toitures à deux versants symétriques, ardoises, fenêtres verticales,...) mais affirmant cependant son appartenance à l’architecture contemporaine.

Pour cette habitation, le choix technique s’est porté sur les panneaux préfabriqués PAMAFLEX. Elle a récemment obtenu un certificat PASSIF octroyé par la plate-forme maison passive (PMP).

S1
S1

press to zoom
S2
S2

press to zoom
S10
S10

press to zoom
S1
S1

press to zoom
1/10